Pourquoi la voiture électrique N’EST PAS la solution miracle pour se déplacer SANS POLLUER

… d’un point de vue environnemental, la voiture électrique n’est pas si vertueuse

… En sortie d’usine, avant même d’avoir roulé, elle présente une empreinte environnementale supérieure à celle d’un véhicule thermique de taille équivalente

… “Cette empreinte environnementale est beaucoup plus élevée pour la voiture électrique, principalement en raison de sa batterie.”  [ Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) ]

… Les batteries des voitures électriques nécessitent des métaux dont l’extraction est particulièrement polluante

…  La voiture électrique démarre donc avec un net retard environnemental sur son homologue thermique

… comblé qu’après 40 000 à 50 000 km de route, selon les estimations de l’Ademe

… “à condition d’avoir un mix électrique à la française”, c’est-à-dire avec une part importante d’électricité peu émettrice en gaz à effet de serre, comme le nucléaire  [ Ademe ]

… un nouveau bémol: cette estimation ne vaut que pour les batteries de moins de 60 kWh, soit l’équivalent d’une Peugeot e208

… avec des autonomies d’environ 400 km

… Prenons l’exemple d’une batterie de Renault Zoé

… Pour la produire, il faut 7 kilos de lithium, 11 kilos de manganèse, 11 kilos de cobalt et 34 kilos de nickel

… Ces matières premières se trouvent en quantité limitée sur notre planète

… “conflits d’usage” car les mêmes ressources sont nécessaires pour les éoliennes et le photovoltaïque

… emplacer une dépendance aux pays exportateurs de pétrole par une dépendance aux pays extracteurs de métaux rares, comme la Chine

…  un véhicule électrique nécessite aussi une quantité de cuivre bien plus importante qu’un véhicule thermique

… “Au rythme actuel d’extraction, dans vingt ans, nous aurons consommé presque tout le stock de cuivre disponible sur Terre”

… “il est impossible de remplacer le parc automobile thermique exclusivement par des voitures électriques”

… “nous ne pourrons le faire que sur un “pourcentage relativement faible

… opter pour “un modèle de véhicule le plus petit et léger possible”    [ Ademe ]

.. la petite voiture électrique, “un outil efficace et pertinent”, pour les déplacements quotidiens dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres  [ Ademe ]

… partir en vacances à plusieurs centaines de kilomètres de son domicile, avec de nombreux bagages, un ou plusieurs enfants

… Pour ces longs trajets, il conçoit la voiture électrique comme un maillon de la chaîne

… prendre un bus ou un car pour rejoindre une gare

… prendre un train

… Une fois sur place, la location d’une voiture électrique permettrait de se rendre sur son lieu de vacances et de circuler dans un rayon de 40-50 km

 

Share: